Maude Charron se raconte dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes

Le Collège de Rimouski aura l’honneur d’accueillir l'haltérophile Maude Charron dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, qui sera soulignée le vendredi 6 mars au Cégep de Rimouski, à l’Institut maritime du Québec et au Centre matapédien d’études collégiales. L'athlète rimouskoise, qui a remporté la médaille d’argent chez les moins de 64 kg à la Coupe du monde de Rome, à la fin janvier, sera à la salle Georges-Beaulieu de 12 h 10 à 12 h 50 pour répondre aux questions de l’animatrice et du public. L’activité est gratuite et ouverte au grand public. 

Féministes de toutes nos forces

« Lorsque nous avons pris connaissance du thème de la Journée internationale des droits des femmes 2020, Féministes de toutes nos forces, nous avons tout de suite pensé à Maude Charron, femme forte dans tous les sens du terme », explique Catherine Paradis, enseignante au Cégep de Rimouski et membre du comité organisateur. « Maude est une de nos anciennes étudiantes, et nous la trouvons très inspirante. Elle conjugue études et entraînement, elle performe dans un milieu qui exige non seulement une grande force physique, mais également une grande force de caractère, d’autant plus que les poids, le gym et les muscles sont encore surtout l’apanage des hommes. Elle offre aux filles et aux garçons un autre modèle de femmes. »

Femmes fortes 

D’autres activités sont également prévues dans les trois composantes du Collège de Rimouski, soit le Cégep, l’Institut maritime du Québec et le Centre matapédien d’études collégiales. Pendant la semaine du 2 mars, une petite exposition à l’entrée principale des établissements d’enseignement permettra d’en savoir plus sur l’évolution des droits des femmes et de découvrir d’autres femmes fortes. Les étudiantes et les étudiants, de même que le personnel, seront également invités à remettre un petit billet « femme forte » à une camarade ou à une collègue qu’elle ou il admire. Les membres de la communauté collégiale qui le souhaitent pourront aussi participer à un tirage pour gagner des ouvrages féministes. « L’objectif de ces activités, c’est de sensibiliser toute la communauté au féminisme, à la question des droits des femmes. On entend souvent dire que l’égalité entre les hommes et les femmes est atteinte, en tout cas au Québec. Dans les faits, ce n’est pas le cas, et les acquis sont fragiles. Il faut continuer la lutte, de toutes nos forces », rappelle Catherine Paradis.

Une bourse pour les étudiantes

Le comité offrira également, comme chaque année, la bourse Germaine-Santerre. Le personnel du Collège de Rimouski a voulu, en créant cette bourse, souligner les efforts anonymes et silencieux d’étudiantes qui, malgré des conditions défavorables, savent se montrer fortes et déterminées dans la poursuite de leurs études et la prise en charge de leur avenir. L’appel de candidatures se fait du 2 au 31 mars. 

À propos du comité du 8 mars

Le comité du 8 mars est formé d’une représentante de chaque catégorie de personnel du Collège de Rimouski : Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Rimouski (incluant les membres du Centre matapédien d’études collégiales), Syndicat des professeures et professeurs de l’enseignement maritime du Québec, Syndicat du personnel de soutien du Collège de Rimouski, Syndicat du personnel professionnel du Collège de Rimouski et Association des cadres du Collège de Rimouski.

Au sujet du Collège de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Collège de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Fort de ses trois composantes que sont le Cégep de Rimouski, l’Institut maritime du Québec et le Centre matapédien d'études collégiales, le Collège de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 3000 étudiantes et étudiants au-delà de 30 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et dispense des services de formation continue à plus de 7000 personnes. Par leur travail, plus de 600 personnes collaborent à sa réussite.